ZH LT RU DE NL EN

Un métier artisanal

Voir l’intégralité du processus de fabrication du début à la fin.

<  La Maison TVR

Pour la fabrication de nos tapis, nous voulions revenir à l'authenticité et la technique artisanale de nouage de tapis qui remonte à plus de plus de 3000 ans. Nos tapis sont fabriqués de manière traditionnelle. Ils sont noués à la main selon la technique du nœud persan. Notre concept unique réside dans la combinaison d’un travail sur-mesure et d’un design contemporain personnalisé. Même si de nombreuses personnes ne le perçoivent pas, chaque étape de la production de nos tapis est réalisée à la main. L'ensemble du processus de production est scindé en dix métiers distincts. Chaque métier est illustré sur notre vidéo par une séquence de 10 secondes. Déplacez votre souris sur les images et découvrez étape par étape comment nos tapis sont produits, de la conception au produit fini.


play

1. Le processus de conception

Créer un dessin unique, différent, intemporel et élégant, capable de retenir l’attention nécessite du temps et requiert beaucoup d’efforts. La complexité de nos designs amène nos noueurs à repousser les limites de leur savoir-faire. C’est ce qui anime Thibault Van Renne : toujours repousser les limites du possible pour créer des pièces à l’esthétique incontestable. "Viser la légende".


play

2. Le cardage à la main

Une fois la laine soigneusement sélectionnée, elle est cardée à la main. Le cardage est le processus qui démêle, nettoie et lie les fibres pour produire un fil continu avec des variations de couleurs naturelles. Ce procédé permet de supprimer les nœuds existants dans les fibres de laine et d’aligner les fibres parallèles les unes aux autres. Cette étape est réalisée en brossant les fibres entre deux palettes rectangulaires recouvertes de petits clous ?. Cette étape réalisée manuellement permet un rendu de la laine d’une finesse incomparable.


play

3. Le filage à la main

Après le cardage, la laine est filée à la main. Le cardage simplifie le filage à la main. L'irrégularité naturelle de l'épaisseur de la laine filée à la main rend unique chaque tapis qui, lorsqu’ils sont plongés dans la teinture, absorbent moins la couleur où le fil est étroit et davantage où le fil est plus large. Sans le vouloir, les fileurs créent ainsi des fils qui, une fois teints, n’ont jamais une couleur uniforme. C’est ce qui explique la beauté de nos tapis. Le filage manuel permet par ailleurs de ne sélectionner que les meilleures fibres lors de cette étape. Tous nos fils de soie sont également filés à la main.


play

4. Teinture

Après avoir été filés et cardés à la main, nos fils sont teints, en attachant les fils à une roue. Cette roue passe alors dans une grande marmite remplie d’un mélange d’eau en ébullition, de colorant et de liant. Parce que cela est fait à la main, le fil absorbe inégalement ce colorant. Il en résulte des différences de couleur subtiles dans le fil.


play

5. Le nouage à la main

Une fois teints, les fils teints sont assemblés sur le métier à tisser. Plusieurs noueurs travaillent côte à côte pendant 6 mois (jusqu'à 8 mois selon le design), nœud par nœud, pour réaliser le design dans son ensemble. Pour ce faire, les noueurs suivent un plan sur du papier millimétré où chaque carré représente un nœud. Il est comparable à un écran d'ordinateur sur lequel chaque pixel représente un nœud qui fait partie de la composition du tapis.


play

6. Le lavage

Nos laveurs aspergent le tapis de beaucoup d'eau et de savon doux, puis essorent le tapis à la main à l’aide de palettes. Cela rend le tapis plus souple et améliore l'efficacité du savon en leur donnant un aspect brillant et éclatant.


play

7. Séchage

Le tapis est ensuite séché sur les toits des bâtiments situés près de la zone de lavage. Les tapis sont exposés deux jours de plus à la lumière du soleil afin d’améliorer leur éclat et leur aspect brillant.


play

8. Rasage

Après le séchage, le tapis est rasé à une hauteur de poil standard. La machine à raser est manipulée manuellement ce qui rend cette étape très délicate. La même pression doit être exactement appliquée partout afin que la hauteur des poils soit identique sur tout le tapis. Au moindre faux geste, le tapis est perdu.


play

9. L’étirement du tapis

Le tapis est ensuite attaché pour être étiré. Il est tendu sur un cadre métallique ou en bois sur lequel il reste accroché pendant quelques jours afin que le tapis soit parfaitement droit.


play

10. Le ciselage à la main

C’est la dernière étape.
Au cours de ce processus, le fond du tapis est sculpté à la main avec des ciseaux. Cette étape est réalisée par notre équipe d'artisans pour créer un effet 3D unique qui met en valeur les détails les plus infimes. Il s’agit d’une étape supplémentaire qui crée un tapis avec le meilleur et le plus fin travail de ciselage jamais réalisé. Les motifs sont également détaillés au ciseau. Les personnes qui ne connaissent pas les techniques pour réaliser un tapis ne peuvent imaginer que tout est réalisé à la main. Et pourtant, c’est ce que nous réalisons car nous « nous visons la légende ».